Qui suis-je ?

J’habite dans la campagne yvelinoise avec mon mari et mon fils.

Après avoir travaillé dans de grandes entreprises et des cabinets de conseil, je change de vie en 2015, en créant un espace de coworking rural. J’accompagne par ailleurs des projets propices à l’émergence du « monde d’après ». 

Grande lectrice depuis mon enfance et écrivaine amatrice depuis toujours, « La douceur angevine » est mon premier roman.